Catégories
Uncategorized

Le flux de travail de l’apnée du sommeil en 4 étapes – Dentiste – Emploi dentaire

L’apnée du sommeil est couramment discutée en dentisterie. Je me souviens d’avoir visité des forums de dentisterie dans les années 2000, bien avant que les médias sociaux ne soient un terme, et d’avoir lu des histoires de réussite d’autres dentistes souffrant de sommeil dentaire. J’ai ajouté du sommeil dans notre pratique, mais dire que nous avons eu une course adéquate serait une exagération. Mon équipe a dû l’abandonner en 2010 car le modèle économique que nous avions n’était pas adapté à l’époque. Ce n’est que lorsque j’ai écouté un podcast cinq ans plus tard que j’ai décidé de reprendre le sommeil dentaire dans mon cabinet. Des professionnels nous ont appris les ficelles du métier, et le reste appartient à l’histoire.

Aujourd’hui, je partage l’histoire de la façon dont j’en suis venu à inclure le sommeil dans ma pratique et pourquoi ce n’était pas une bonne solution tout de suite. Je raconte quand j’ai retiré le sommeil dentaire de mon cabinet, quand j’ai décidé de le récupérer, et ce qui s’est bien passé la deuxième fois. J’explique ce qu’est le workflow en 4 étapes et comment nous l’avons développé. Je discute de mes réflexions sur les références, l’assurance médicale et les impressions numériques. Je partage également ce que je veux que ma pratique devienne dans un avenir proche.

“Les quatre étapes sont la sensibilisation, les diagnostics, les finances, puis le traitement.” – Tarun Agarwal

Cette semaine sur T-Bone Speaks Dentistry Podcast :

  • Quand j’ai commencé à faire de l’apnée du sommeil
  • Les difficultés que j’ai rencontrées lorsque j’ai commencé avec l’apnée du sommeil
  • Qu’est-ce qui m’a décidé à me remettre en apnée du sommeil
  • Comment nous avons développé notre flux de travail en 4 étapes
  • Mes réflexions sur les références en matière d’apnée du sommeil
  • Pourquoi sous-traiter l’assurance-maladie
  • Mon conseil aux pratiquants qui ne trouvent pas de champion du sommeil
  • Pourquoi Liz est la championne du sommeil de ma pratique
  • L’importance des impressions numériques et les outils nécessaires
  • Pourquoi j’utilise uniquement des appareils fabriqués numériquement et quels sont mes appareils préférés
  • Ce que j’envisage pour l’avenir de mon département du sommeil

Nos citations préférées :

  • “La prise de conscience tombe beaucoup sur l’hygéniste.” – Tarun Agarwal
  • “Personne ne veut être la personne qui fait toujours quelque chose que quelqu’un d’autre déteste.” – Tarun Agarwal
  • « Je crois fermement en une perspective d’appareil numérique. Je n’utilise que des appareils fabriqués numériquement. – Tarun Agarwal

Ressources mentionnées :

  • OptiSleep
  • ProSomnus
  • Avant
  • Inscription au cours : Appelez sans frais – (855) 332 2285

Abonnez-vous, connectez-vous et partagez vos épisodes préférés

Merci d’avoir écouté l’épisode de cette semaine de T-Bone Speaks Dentistry. Si vous avez apprécié cet épisode, rendez-vous sur Apple Podcasts ou Google Play Music pour vous abonner à l’émission et laisser votre avis honnête. Pour plus de contenu et de conseils utiles pour développer votre cabinet dentaire, visitez notre site Web. Suivez-nous sur Facebook et LinkedIn, abonnez-vous sur YouTube et n’oubliez pas de partager vos épisodes préférés avec d’autres praticiens dentaires.

Recherche d’emploi de dentiste en France : Nous sommes à disposition de votre succès ! À la recherche d’un emploi de dentiste en France ? Vous ne savez pas par où commencer ni où dénicher ? Nous vous accompagnons dans votre recherche du marché du travail idéal ! Ne cherchez plus, notre équipe de professionnels spécialisés dans le recrutement de santé vous accompagnera jusqu’à votre intégration en entreprise.trouvez un emploi de Chirurgien-Dentiste en CDD ou en CDI grâce à notre cabinet de recrutement médical. La recherche d’emploi est dans certains cas un mouvement assommant. Trouver des prix qui proposent des conditions de travail et des avantages qui convergent avec vos exigences n’est pas si simple. il en est de même si vous voulez postuler pour un premier emploi de chirurgien-dentiste. Si vous avez travaillé tout le reste de votre vie professionnelle en libéral, dans votre propre cabinet dentaire, le process peut se révéler vraiment complexe.En nous confiant votre recherche d’emploi de dentiste, vous profiterez de plusieurs avantages : Optimisez votre temps en nous confiant la phase de recherche d’opportunitésExposez nous vos souhaits et vos demandes, nous mettrons toutes nos compétences afin de trouver le poste de chirurgiendentiste qui vous convient.Profitez de nos partenariats avec les sociétés du secteur dentaire qui recrutent.Profitez d’une aide unique pour monter un dossier de demande d’embauche de qualité ( CV et lettre de motivation notamment ) et pour préparer vos entretiens d’embauche. Gagnez simplement en sérénité en faisant confiance à des spécialistes de l’emploi dentaire et du Surcomplémentaire dentaire. Les praticiens dentistes souhaitant intégrer une structure médicale pour se consacrer complètement au fauteuil, possèdent chacuns des besoins et des exigences qui diffèrent. Notre métier consiste à prendre tout cela en compte vous ravir. Grâce à notre expertise et aux nombreuses sociétés avec lesquelles nous collaborons, nous vous proposerons des formules toujours en adéquation avec votre profil et vos objectifs. Avec nos offres d’emploi, conservez votre patientèle, déléguez la stérilisation de votre matériel à une assistante dentaire tout en étant avec certitude dédié au fauteuil. Notre force, c’est notre aptitude à trouver ce qui vous correspond, tant en matière de rémunération que de tout autre critère que vous exigerez !Chirurgiens-Dentistes : Vous accompagner, notre priorité. Tout mettre en œuvre pour trouver l’offre d’emploi idéal c’est l’essence même de notre métier. Pour que votre recherche d’emploi en chirurgie dentaire soit un succès, nos experts vous aideront dès le début de vos questionnements pour mettre en place une stratégie idéale. Nous ciblons précisément les offres adéquates en fonction : Du type de structure à intégrer ( cabinet dentaire, centre de santé dentaire, clinique dentaire… ) Du type de contrat demandé ( CDD, CDI, changements, temps partiel ou temps plein… ) Du type de soins dentaires pratiqués ( orthodontie, implantologie, pédodontie, chirurgie buccale… ).Nous prenons en compte tous les critères pratiques de votre activité et tous les possibilités dont vous pouvez disposer en tant que salarié. on pourra par exemple travailler en étroite collaboration avec une assistante dentaire pour la prise de rendez-vous, la prise en charge de votre patientèle, les tâches administratives et la stérilisation de votre matériel par exemple. Si vous voulez exercer dans une ville ou une région surtout, nous ferons appel à l’ensemble de notre réseau de partenaires en France pour trouver un emploi sur le bon site. De Paris aux Pyrénées-Orientales, nous trouverons le lieu rêvé selon votre situation personnelle.Bien sûr, notre accompagnement consiste à répondre à toutes vos questionnements concernant votre recherche d’emploi en tant que médecin-dentiste ( À quelle rémunération pouvez-vous prétendre ? Quels horaires de travail pouvez-vous exiger ? Quels sont les possibilités et les inconvénients d’un emploi employé ? … ). Mais c’est aussi notre rôle de cabinet de recrutement spécialisé d’être un intermédiaire efficace entre vous et votre futur employeur. Nous assurer du bon déroulement du processus de recrutement pour assurer le bon développement de votre projet professionnel, c’est notre priorité.vous désirez faire appel à un emploi de dentiste pour quitter votre cabinet dentaire privé ? Chers praticiens, peu importe la ville où vous désirez exercer ou encore les soins que vous voulez prodiguer ( orthodontie, implantologie, chirurgie dentaire ), le bon développement de votre projet professionnel sera assuré par notre équipe. Fraîchement diplômé ou dentiste avec de l’expérience, faites vous accompagner par nos experts pour votre recherche d’opportunités sur tout le territoire français. Pyrénées-Orientales ou bassin parisien, la promptitude, l’efficacité et le professionnalisme de nos experts vous permettra d’appréhender avec sérénité votre recherche d’emploi. préparez de celle ci un vrai succès grâce à notre expertise !}

Avantages d’un emploi dentisteTravailler en centre dentaire est un choix motivé pour de multiples raisons personnelles ou professionnelles. Un emploi de chirurgien dentiste en millieu dentaire montre de nombreux avantages qui correspondent aux attentes des personnes intéressées par ce type d’emploi dentiste. On compte notamment le contrat le travail en situation employé ( CDD, changement, CDI… ), la présence d’une assistante dentaire ou d’une secrétaire médicale pour la gestion administrative et du planning, l’appartenance à une équipe compétente et soudée, l’accès à un matériel de technologie de qualité, un cadre de travail agréable, des congés payés, etc.

1/ Statut employé en CDI : L’un des atouts de travailler en centre dentaire est de posséder un statut salarié en CDI. Le statut salarié en CDI est un avantage intéressant pour les praticiens qui cherchent une sécurité contractuelle dans leur travail au fauteuil. Il est de plus proposé aux praticiens des changements sous contrat en CDD. Il est plus facile d’accéder à un remplacement pour salarié pas la, ou passé en temps partiel par exemple, lorsque la demande provient d’un centre dentaire. le spécialiste n’est pas seul, face à son fauteuil et aux personnes, mais se met en place très vite dans une équipe. Notons que les élèves ayant validé leur 5e année ne peuvent dans un millieu de santé dentaire en qualité de remplaçant d’un praticien employé dont le contrat est suspendu pour congés clinique, maladie, formation ou bien encore congé parental d’éducation. dans ce cas, le nom et les horaires du praticien remplacé sont précisés dans le contrat de remplacement. Le conseil départemental de l’Ordre en application de ce billet L. 4141-4 du code de la santé publique détermine la durée d’autorisation d’exercer.
2/ Assistante dentaire qualifiée : En immissant un millieu de santé, le praticien intègre une équipe qui compte plusieurs autres praticiens. Il peut y avoir un docteur généraliste, un kinésithérapeute, ou encore un autre chirurgien dentiste. Dans la gestion administrative, les praticiens dentaires peuvent la attribuer à une assistante dentaire qualifiée. L’assistante dentaire gère le planning du praticien, mais également la prise de rendez-vous, le suivi des dossiers, les rappels ainsi que toutes les tâches administratives ( déclarations aux organes, gestion auprès de la sécurité sociale, etc. ). Elle devient vite le bras droit du praticien dentiste en anticipant ses envies, sa façon de travailler, connaissant le métier sur le bout des doigts. Elle maîtrise aussi bien la gestion administrative que l’utilisation du matériel professionnel présent dans le cabinet dentaire. C’est une aide précieuse, voire même nécessaire pour le praticien, qui peut alors se focaliser sur son objectif : les soins dentaires.
3/ Secrétaire médicale : La secrétaire médicale veille à la bonne marche du cabinet de santé. Elle tient le standard téléphonique, gère les demandes des personnes et les informe des horaires de visites au cabinet ou à domicile ( quand cette pratique est envisageable dans le centre dentaire ). Son rôle principal revient à prendre les rendez-vous des praticiens de la maison de santé, gère les agendas, et juge des particularités crucial d’une situation. Elle accueille les personnes à leur arrivée au cabinet, les dirige en salle à attendre, gère les délégués médicaux et enfin, elle assure la saisie des comptes rendus de consultation. Pour franchir, la secrétaire médicale peut son métier au sein d’un cabinet médical indépendant, d’une maison de soins dentaires, dans un centre hospitalier ou une clinique, un centre radiologique, ou aussi un laboratoire ( prothésiste dentaire ou autre ).
4/ Équipe compétence et dévouée : Intégrer une équipe dans un centre dentaire, c’est comme une grande famille médicale. Les métiers de soins se complètent pour proposer aux personnes un suivi de santé et paramédical complet. Les patients sont pris en charge pour une maladie qui peut être traitée en totalité dans le centre médical. Démarrer une nouvelle expédition professionnelle dans une maison de soins dentaires, c’est à la fois dynamique et motivant. le praticien n’est plus seul face à son métier au fauteuil, mais profite d’un lieu de vie dans lequel il peut partager ses expériences personnelles ( sans rompre la bonne manière de faire médical, bien entendu ), son savoir-faire professionnel, ou toute autre chose : des instants de détente autour de l’appareil à boisson caféinée, des amitiés, etc. Travailler dans une structure médicale donne aussi l’avantage de rompre l’isolement du praticien. Celui-ci peut être qui peuvent peser au fil des années d’entrainement. Dans une vie professionnelle professionnelle, il est dans certains cas important ( ou nécessaire ) d’impulser des changements. Un situation employé dans un centre de santé est une solution à envisager.
5/ Plateau technique de technologie de qualité : En tant que praticien en centre dentaire, il est capital de comprendre que le matériel disponible est unique, actualisé et jouit des dernières technologies. Ainsi, vous trouverez des plateaux techniques de dernière génération, des salles des Sions, des pièces panoramiques 3D, des blocs opératoires, mais aussi des pièces d’implantologie et d’orthodontie. Tout est fait pour fournir aux patients les meilleurs soins dentaires, dans les meilleures conditions. Les centres d’expertise dentaire fonctionnent grâce à un personnel qualifié de chirurgiens-dentistes, d’orthodontistes, d’experts en implantologie et en stomatologie dentaires, et fournissent une prestation de qualité aux patients. Quasiment tous les métiers de la chaîne des soins dentaires sont représentés. Cela permet au centre de gagner en efficacité et en rentabilité puisqu’il n’y a pas d’intermédiaire. Les métier sont disponibles in situ, en interne. Les patients sont également gagnants puisque leur dossier dispose d’un suivi complet auprès des différents intervenants ( chirurgien dentiste, orthodontiste, prothésiste dentaire, etc. ).
6/ cadre de travail agréable : En millieu dentaire, les personnes, tout comme les praticiens, trouvent un environnement chaleureux et agréable. Ce cadre de travail est alimenté par divers composants comme : – une équipe expérimentée et active – du matériel de qualité, actualisé et remplacé régulièrement– une gestion administrative confiée à une assistante – des locaux adaptés et entretenus – un planning toujours plein – un contrat de travail sécurisant ( CDI ) – le situation de salarié et les avantages correspondants – les congés payés – un revenu fixe mensuel– etc. a part les avantages financiers évidents, travailler dans un centre dentaire permet également de rompre l’isolement du praticien en cabinet indépendant, phénomène bien rencontré qui peut conduire à la dépression. Nouer des liens avec des collègues de travail, et faire vivre des moments agréables sont des substances très importants pour l’assise professionnel.
7/ Planning plein garanti : En tant que praticien indépendant, le remplissage du carnet de rendez-vous est parfois aléatoire, et dépend des besoins des personnes. Certaines situations sont difficiles à vivre, car elles impactent financièrement le praticien, son cabinet et ses salariés, si tel est le cas. La gestion administrative peut être pesante et compliquée. Cette partie du travail d’indépendant prend du temps ; temps qui ne peut pas être consacré aux personnes. pour éviter ce stress, les chirurgiens dentistes ont la possibilité d’intégrer un millieu dentaire ou une maison de soins. Le planning est toujours plein, avec le respect de vos contraintes et des horaires de travail prévus dans le contrat de travail. Vous pouvez suivre les personnes sur plusieurs sessions, et faire vivre ( dans le respect du secret de santé ) avec vos collègues ce qui peut être important à savoir comme la gestion du stress du patient, ses attentes, ou tout autre élément. L’assistante ou la secrétaire médicale est généralement en charge de la gestion du planning du praticien et s’occupe de prévenir les personnes de changements éventuels. Elle remplit les dossiers, et vous déleste de cette charge.
8/ Rémunération à l’acte : Afin de réduire l’écart notable entre la rémunération des chirurgiens dentistes libéraux et travaillant en centre dentaire, les gestionnaires de structures ont la possibilité d’offrir aux praticiens une rémunération à l’acte. Il s’agit d’une incitation financière qui s’ajoute au revenu fixe. C’est un privilège non négligeable pour le praticien qui peut alors gagner un salaire confortable s’approchant alors du de retour du praticien libéral, tout en gardant les atouts du salariat. « Les actes d’urgence seront majorés de 30 € et une astreinte de 75 euros par demi-journée est accordée au chirurgien-dentiste effecteur ainsi qu’au régulateur et au praticien assistant celui qui réalise les actes », indiquent les CDF dans un communiqué du 31 mars 2020 au nuit. Ces mesures ( forfait et majoration ) sont applicables en ligne et de manière rétroactive à compter du 18 mars 2020, date du lancement du dispositif de garde par l’ONCD ». Le paiement à l’acte est un paiement réalisée à un dentiste pour chaque service ou chaque soin proposé durant son temps de travail dans le millieu dentaire.
9/ Salaire d’un dentiste employé : Les centres dentaires regroupent généralement de 4 à 12 praticiens. Ils marchent souvent avec un personnel réduit pour permettre une meilleure rémunération des praticiens et du personnel. Les soins pratiqués sont, bien entendu, assurés par un professionnel inscrit à l’Ordre des chirurgiens dentistes. Les prothèses sont réalisées par des prothésistes dentaires qualifié, existants ou non au sein même de l’établissement dentaire. dans tous les cas, que ce soit dans un cabinet ou dans un millieu dentaire, le chirurgien dentiste exerce son métier en toute indépendance, conformément aux prescriptions du Code de honnêteté. Il respecte aussi les choix d’organisation et de gestion du centre et contribue à la politique de santé mise en place. toutefois, il ne peut être à aucune norme de productivité ou de rendement dans le cadre de son exercice professionnel. Il est par exemple légalement interdit d’imposer un nombre de personnes par 24h dans un contrat de travail, y compris en cas de remplacement.

Comparatif Salaires Libérale/SalariatDans le cas de l’exercice de l’activité de chirurgien dentiste dans un cabinet indépendant, le salaire dépend de son métier et son attractivité en termes de patientèle. Le revenu dentiste en tant que profession libérale peut varier selon les régions d’exercices, mais selon des études, on sait que le salaire moyen mensuel d’un dentiste est de presque 11 000 euros bruts ( soit environ 7700 euros nets* ). Le niveau de rémunération en millieu dentaire est différent de celui en cabinet dentaire, mais la fonction reste la même. Un praticien exerçant en centre dentaire gagne de 2800 euros à 3500 € selon son niveau de pratique et la complexité des prestations effectuées. Les chirurgiens dentistes sont donc sous contrat salarié par le millieu. Dans les centres mutualistes s’étale un contrat de travail utilisé par l’ensemble des structures mutualistes ( CDD ou CDI ). Dans la très grande majorité des cas, il s’agit d’un CDD ( pour des remplacements ), mais il est de plus possible de signer un CDI. La rémunération est spécifique puisqu’un certain pourcentage du salaire est indexé sur la participation effectuée, laquelle est exprimée en nombre d’actes. Lors d’une enquête effectuée en 2011 par la Mutualité française, le revenu mensuel moyen d’un chirurgien dentiste omnipraticien s’élevait à 6 900 euros bruts ( en équivalent temps plein ), mais attention, on note des écarts importants selon les centres. Pour les orthodontistes, le revenu moyen était de 8 400 euros bruts, bien qu’il puisse y avoir des écarts plus importants, selon les centres et les régions. Au bout de quelques années de pratique en centre de soins, les salaires sont proches des revenus du cabinet libéral, le stress de la gestion en moins. Les praticiens salariés bénéficient par ailleurs des avantages liés au statut employé : Indemnités de la Sécurité sociale en cas de maladie, de maternité ou d’accident du travailSécurité de l’emploiLieu de travail aux normesCongés payésAnciennetéCotisations Les praticiens libéraux n’ont pas tous ces avantages. C’est pourquoi un nombre croissant de chirurgiens dentistes est attiré par l’exercice salarié en centre dentaire.